1952. L'asile de St. Dymphna accueille de nombreux patients, meurtriers, malades ou même sorcières de toutes origines. Et vous, pourquoi êtes-vous ici ?
 

 :: Administration :: Dossiers des patients :: Dossiers refusés/anciens dossiers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ϟ Même la plus belle des fleurs finira par mourir. ϟ






Invité
Invité
Mar 12 Avr - 23:08



Présentation

L'espoir perdurera tant que je serais là.



Identité


Nom(s)

Fernandez Carriedo

Prénom(s)

Carmen

Date/lieu de naissance

12/02/1927 à Séville, Espagne
Sexe

Féminin

Ethnicité

Hispanique

Cheveux

Brun
Yeux

Vert forêt

Taille

1m52

Poids

56kg


Dossier médical

Diagnostic psychiatrique

Sorcière, scarifications

Autres pathologies

Anémie.

Précautions de traitement

Ne pas laisser d'objets tranchants à proximité


Arrivée à St. Dymphna



"Carmen Fernandez Carriedo. C'est bien ça?"

La concernée releva ses grands yeux verts sur la silhouette de la nonne, d'un air apeuré. Elle avait tellement de questions, tellement d'inquiétude qu'elle ne savait même pas par quoi commencer. Et sa nature anxieuse ne l'aidait pas à se sentir mieux. Elle tentait tous les exercices de relaxation qu'elle connaissait; une respiration lente et contrôlée, une fixation sur le souffle, une dédramatisation de la situation. Mais quelque soit la méthode, elle continua à se faire dévorer le ventre par l'anxiété, cette chienne. Le regard dur et froid se posant sur elle la refroidit d'un seul coup. Pas commode mais c'était pas spécialement étonnant. Elle était une sorcière à la vue de tous désormais, ça n'était plus un secret. Et les humains détestaient les sorcières; plus particulièrement encore les religieuses.

"-Répondez.
-O-oui-!C'est bien moi!
"

Elle n'avait pas du mal avec l'anglais. Après tout, elle avait quitté l'Espagne dès l'âge de ses 16 ans pour échapper à sa mère, praticante de magie noire, pour s'installer dans un petit village de la Pennsylvanie, Milanville. Elle avait eu le temps de maitriser l'anglais aussi bien que sa langue natale mais elle avait gardé ce petit accent espagnol qu'elle aimait. Mais le roulement d'yeux de la nonne la fit se sentir encore plus mal. Elle n'était pas folle. Elle n'avait ni tué, ni violé, ni blessé, ni volé quoique ce soit. Elle n'était ni cleptomane, ni horriblement anxieuse et encore moins nymphomane. Non en fait, Carmen n'avait pas le profil d'un membre d'asile; jolie jeune femme aux courbes généreuses, constamment souriante, toujours prête à aider son prochain, encore vierge et chaste, elle avait plus le profil d'une femme de Dieu qu'autre chose. Et pourtant...elle y était. Dans cet asile. Et elle savait en fait très bien pourquoi. Elle connaissait la raison.

-"Savez-vous pourquoi vous êtes ici?
-Je suis une sorcière. Mais j'ai toujours utilisé de la magie blan-
-Passons.
"

La petite brune poussa un énième soupir. Elle croisa son propre regard, dans la grande vitre qui longeait le mur face à elle. Un regard sombre, plein de peur et d'appréhension, et pourtant elle affichait ce petit sourire, rempli de gentillesse. Pas parce qu'elle était heureuse, mais parce qu'elle en avait l'habitude. C'était son visage neutre. Sourire malgré tout. Car son aimé lui avait dit un jour: "Souris à la vie et elle te sourira aussi."

Oui. Il lui avait dit des choses et pourtant, c'était de sa faute si elle était ici. Il l'avait trahi. Tout se passait si bien entre eux, ils s'aimaient sincèrement, il l'avait même demandé en mariage...jusqu'à ce qu'elle lui avoue sa nature de sorcière et tous ces actes. Il l'avait jeté et dénoncé. Comme si tout leur amour avait disparu, comme si à partir du moment où elle s'était dite sorcière, elle avait cessé d'être Carmen, sa bien-aimée et était devenue un véritable monstre. Tout ça parce qu'elle était une sorcière. Parce qu'elle était un monstre.

Balivernes. Traitre. On lui avait ôté sa liberté en l'envoyant ici de force. Elle n'était pas rancunière mais désormais, elle était méfiante envers ceux qu'elle avait su aimer et protéger fut un temps; les humains.

-"Quelle genre de magie maitrisez-vous et par quel moyen?
-J'utilise la magie blanche à l'aide de pentagramme et d'incantations mais....Si les pentagrammes sont effacés pendant que j'utilise ma magie, le sort sera annulé. Soigner des blessures et des maladies, c'est ma spécialité-!
-Que de la magie blanche?Mon rapport me dit que vous êtes à l'origine de nombreux meurtres.
"

Elle baissa la tête, resserrant sa longue robe entre ses doigts. Elle avait raison. Elle avait tué. Mais elle l'avait fait pour le bien, elle n'avait pas tué des innocents. Elle n'aimait pas considérer ça comme un meurtre mais plutôt comme une aide à la société. Elle ne voulait pas être considéré comme une meurtrière.

-"C'était principalement des hommes violents. Ils battaient leur femme et leurs enfants. Ils allaient finir par tous les tuer. Je ne pouvais pas me permettre de les laiss-...
-Donc coupable de nombreux meurtres, usage de sorcellerie, qui plus est de magie noire...
-Non vous ne comprenez pas, j'ai fait ça pour le bien de ces familles!Vous ne pouvez pas me considérer comme une meurtrière!
-Taisez-vous immédiatement.
-Non je ne suis pas comme eux, je ne suis pas folle!J'ai toujours aidé le petit village de Milanville!Je les ai soigné quand ils étaient malades, aidé quand les récoltes n'étaient pas bonnes!
"

La petite brune se leva d'un seul coup, les yeux remplis de larmes. C'était révoltant, on la prenait pour un monstre. Elle qui avait une estime de soi déjà si maigre, c'était comme la briser un peu plus. Elle savait qu'elle était une sorcière et c'était déjà un fardeau assez grand. Si elle avait eu le choix, elle aurait tout donné pour être une humaine comme les autres. Mais deux autres nonnes entrèrent rapidement dans la salle pour l'intercepter. Elles saisirent Carmen par les bras et l'emmenèrent vers la sortie alors qu'elle sanglotait doucement.

Je n'ai jamais voulu être un monstre. Je vous le jure.


Le joueur

Nom/pseudo

Call me Doki. Doki Bond.

Âge

17 ans

Comment avez-vous connu le forum ?

A cause d'une certaine succube.

Un dernier mot ?

Si l'amour te tourne le dos, touche lui le cul.

© APH Asylum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Peut-être encore à la morgue.
Statut : Avant j'étais schizo, mais maintenant on va mieux.
Messages : 27
Date d'inscription : 08/04/2016
Membre
Mer 13 Avr - 1:40
Salut toi ;D... Bonne chance :B
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 08/04/2016
Membre
Mer 13 Avr - 1:59
Coucou ma poto ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Probablement dans ses quartiers
Statut : Meubles en cuir humain à vendre, -70%, liquidation totale
Messages : 19
Date d'inscription : 19/02/2016
Membre
Mer 13 Avr - 17:22
Bienvenue, bon courage pour ta fiche c: ♥
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Même la plus belle des fleurs finira par mourir. ϟ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Même les plus belles fleurs finissent par se faner... [PV Ana - Margot]
» BELLE TAPISSERIE
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Une très belle peinture
» Un intrus dans mes parterres de fleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Asylum :: Administration :: Dossiers des patients :: Dossiers refusés/anciens dossiers-
Sauter vers: