1952. L'asile de St. Dymphna accueille de nombreux patients, meurtriers, malades ou même sorcières de toutes origines. Et vous, pourquoi êtes-vous ici ?
 

 :: Administration :: Dossiers des patients :: Dossiers acceptés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Un jour te ferai la peau. A toi et à tous ceux qui travaillent ici." - Lovino Vargas

avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 86
Membre
Dim 6 Nov - 15:45



Présentation

Hell is empty and all the devils are here.



Identité


Nom(s)

Vargas

Prénom(s)

Lovino

Date/lieu de naissance

17 mars 1931 à Milan en Italie.
Sexe

Masculin

Ethnicité

Caucasien.

Cheveux

Brun.
Yeux

vert pomme

Taille

1m70

72 kilos

Poids


Dossier médical

Diagnostic psychiatrique


 Viol
 Meurtre
 Morale altérée
 Homosexualité
 Inceste

Autres pathologies

Son épaule droite est très fragile, ayant été prise pour cible par de nombreux coups de couteaux.

Précautions de traitement

Ne le laissez pas en compagnie d'object pouvant devenir des armes, simple précaution si vous ne voulez pas terminer planté par une paire de ciseaux ou un couteau.


Arrivée à St. Dymphna


Un soir comme les autres dans le quartier de Little Italy. Oui, enfin en apparence. Après avoir rangé le minimum de bazar qui l'empêchait de s’asseoir, ainsi que de s'être préparé un verre d'alcool fort, l'aîné de la fratrie Vargas alla se poser tranquillement dans son fauteuil, face à la petite cheminée dont le foyer commençait à s'éteindre. Non sans pousser un juron il dût se redresser afin d'aller raviver un peu la flamme de la cheminée.

L'italien jeta un bref regard vers la porte qui scellait la chambre de son jeune frère. Un véritable cas celui-là, pratiquement invivable. Mais s'il gardait encore son frère sous son toit c'est parce qu'il l'aimait de tout son cœur, malgré son mauvais caractère et ses injures à répétitions, Lovino aimait son frère. Cela n'était peut-être pas de façon conventionnelle mais à ce niveau il s'en fichait totalement. Son regard se reporta sur l'antre de la cheminée qui avait du mal à repartir.

"Merda."

Soupirant il se fit à l'idée que ce soir il devrait se passer de son petit confort du feu qui ravivait la chaleur de la petite maison. Il se rassit lentement. Lovino ferma ses prunelles vertes sur le feu qui mourrait petit à petit. Peu rassuré dans le monde dans lequel il vivait, mais également pour défendre son frère au besoin, l'aîné Vargas gardait toujours à portée de main son arme à feu. Petite précaution disait-il, cependant c'était une véritable drogue pour lui que de voir le sang de ses victimes coulé sous les coups de feu qu'il pouvait tirer.

Il dut s'assoupir un moment, car quand il rouvrit ses yeux il entendit des frappes sur sa porte. Il ne savait pas qui ni pourquoi on frappait aussi fort à sa porte aussi tard la nuit. Il ne les accueillit pas avec un franc sourire mais plutôt avec un "Dégages !!". Il n'était pas vraiment d'humeur à discuter ses services et resta dans son fauteuil. Une voix forte parlait à travers la porte, on l'appelait à se laisser faire. De quoi pouvait-il bien parler ? Le dialogue de sourd continuait à travers la lourde porte, soudainement Lovino compris que s'il frappait à sa porte ce soir là ce n'était pas pour une visite de courtoisie.

L'homme fini par entrer en enfonçant la porte. Romano s'était saisit de son arme et s'était lever. Arme pointée sur sa tempe. Il ne tremblait pas. Il ne bougeait pas. Les sourcils froncés il lançait comme une sorte de défi à l'homme en face lui.

"Vous ne m'aurez pas vivant."

Il se vit rapidement maîtriser, non sans se défendre. L'arme tomba au sol, le coup partit seul, une balle perdue dans le mur du petit salon. Il continuait de se débattre malgré la grande poigne de l'homme derrière lui qui lui tenait les poignets et lui tordait malheureusement son bras droit. Il dût poser un genoux à terre pour ce que ce dernier ne relâche que très peu la pression sur son épaule douloureuse. Il allait protester verbalement lorsqu'il sentit une aiguille s'enfoncer dans son cou.

"Testa di ca .."

Il n'eut pas la chance, ni le temps à vrai dire de terminer son insulte. Lorsqu'il rouvrit les yeux, il avait cru rêvé son altercation. Cependant elle avait été bien réel. Il se réveilla en effet assis, attaché, dans un espèce de fourgon qu'il devinait allant vers un établissement qu'il n'aurait pas fréquenté de lui-même. On le fit sortir en le tenant fermement aux bras. Il se dégagea son bras droit.

"Je sais marché seul."

Il regarda les alentours d'un regard circulaire et rapide. On le fit entrer dans le bâtiment. Sa dernière pensée du monde extérieur alla à son frère, resté seul pour le moment dans sa chambre. Lorsqu'il mit un pied dans l'édifice il senti un frisson parcourir son échine. Adieu le monde extérieur, le Grappa, les pâtes, les belles jeunes filles et beaux jeunes hommes.

Son regard se posa sur une jeune femme en face de lui qui tenait un petit tas de feuille. Un léger sourire illumina la bouille italienne, il se rapprocha de la jeune nonne et posa ses mains sur ses hanches. Il n'eut le temps de rien dire que l'homme qui s'était introduit chez lui le rattrapa par les bras pour le tenir à bonne distance de la nonne qui lui posa les questions typiques pour remplir un dossier médical. Lovino choisi d'y répondre sans poser de question pour les beaux yeux de la jeune femme.

"Lovino Vargas.
21 ans.
Né le 13 mars 1931 à Milan en Italie."


La nonne prit la parole énonçant les raisons pour lesquelles l'italien se retrouvait entre ces quatre murs crasseux. Il eut un léger rire lorsque "meurtres à répétition" fut énoncé. Pour sa défense il lança que c'était son métier qui voulait cela. Pour simple réponse il eut "Il fallait mieux choisir.". Comme s'il l'on choisissait sa famille et le métier de cette dernière !? Il dégagea son bras un énième fois et croisa ses derniers sur son torse. Laissant les raisons de son internement défilées.

- Meurtre au premier degrés à répétition, viol sur mineur, morale altérée, homosexualité et inceste. Vous savez que vous risquiez la peine capitale ? Mais grâce à votre morale inexistante pour les personnes censées vous avez atterrit entre nos mains.

À ce moment là il se demanda si la peine de mort n'était pas une meilleure solution. Il tourna la tête pour tenter d'entre voir la porte d'entrée mais son regard croisa celui de l'homme et il en sursauta. Donnant un coup sur son épaule par réflexe mais également de surprise. Il le regretta aussi sec. Une armoire non pas à glace mais de béton ce type. Il se massa la main, le regard mauvais.

"Un jour je te ferai la peau. À toi et à tous ceux qui bossent ici. J'vous ferai la peau à tous un par un. Vous ne le verrez pas ..."

Il n'eut une fois de plus pas le temps de terminer sa menace que sa vision se troubla. Il s'effondra sur le sol poisseux de l'asile, joue aplatie contre le sol en damier. Lorsqu'il rouvrit ses yeux vert pomme il dût les refermer aussi sec. La lumière blafarde de l'éclairage artificiel lui avait agressé sa vision. Il mit un certain temps avant de se redresser, des courbatures dans les épaules et le dos douloureux. Il se frotta la joue et observa la pièce dans laquelle il se trouvait enfermé.

"Merda ..."


Le joueur

Nom/pseudo

Romano

Âge

18 ans , le début des emmerdes …

Comment avez-vous connu le forum ?

Partenariat avec AnotherWorld et part Feliciano.

Un dernier mot ?

Sincèrement ce forum est une perle on en trouve des rares avec un aussi bon contexte.

© APH Asylum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 19/02/2016
Compte fonda
Voir le profil de l'utilisateur




Shachath
Compte fonda
Dim 6 Nov - 17:26
Ciao ciao (oui je m'adapte wsh)
J'ai donc le plaisir de te valider, pour les pâtes on verra éventuellement si on en sert à Noël :v
Pense à ta fiche de relations et on se revoit très vite sur la CB pour t'introduire au RPCB hehe ♥
Ah, aussi !!
"Sincèrement ce forum est une perle on en trouve des rares avec un aussi bon contexte."
Merciiiii !! ♥
Bon jeu :D
Revenir en haut Aller en bas
"Un jour te ferai la peau. A toi et à tous ceux qui travaillent ici." - Lovino Vargas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» C.B « Soyez optimistes ; tous ceux qui vous détestent vont mourir un jour. »
» HOROSCOPES DU JOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Asylum :: Administration :: Dossiers des patients :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: