1952. L'asile de St. Dymphna accueille de nombreux patients, meurtriers, malades ou même sorcières de toutes origines. Et vous, pourquoi êtes-vous ici ?
 

 :: Administration :: Dossiers des patients :: Dossiers acceptés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sage médite encore. Le fou a terminé l'affaire.

avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 09/11/2016
Membre
Mer 9 Nov - 1:58



Présentation

Hell is empty and all the devils are here.



Identité


Nom(s)

Arlovsky

Prénom(s)

Nikolaï

Date/lieu de naissance

25/08/1928 à Minsk
Sexe

M

Ethnicité

Caucasien

Cheveux

Blond cendré
Yeux

Bleu

Taille

1m80

Poids

78 kg


Dossier médical

Diagnostic psychiatrique

Masturbation excessive. Perversions. Agressions envers d’autres personnes. Agressions envers des êtres vivants. Meurtre. Comportement asocial/psychopathique. Comportement incestueux.

Autres pathologies

//

Précautions de traitement

Camisole de force nécessaire la nuit. Avec sa force brute, il pourrai sortir de sa chambre en pleine nuit en défonçant la porte et faire du mal à qui le croisera. Il faut, dans la mesure où cela est possible, éloigner de lui tous les objets pouvant lui servir d'arme. En fait, il faut vraiment l'avoir à l'oeil et absolument le menotter s'il commence à être trop violant, sauf si vous voulez vous retrouver avec un cadavre de plus.


Arrivée à St. Dymphna

Minks. 1952. Tu étais là-bas, planqué dans un chantier à jouer avec tes couteaux. Pourquoi? Juste pour t'amuser. Tu étais seul, lançant tes couteaux sans but précis, tu faisais ça juste pour t'occuper, et si un oiseau venait à se poser près de toi, tu lançais un couteau sur ce dernier simplement pour t'amuser et récupérer un couteau avec du sang. Normalement tu devais travailler à ton âge, mais ce n'était pas ton cas, enfin plus ton cas, sachant que tu t'étais fait virer de ton boulot à l'usine à cause de ton comportement, et quand tu trouvais un autre emploi tu n'y restais jamais bien longtemps. Il fallait dire que menacer de mort et torturer tes collègues juste parce qu'ils avaient fait quelque chose que tu jugeais insultant, ce n'était pas un point positif pour te garder.

Pour passer le temps tu venais donc ici, dans ce chantier paumé dans un coin de la ville. Personne n'y venait, ils étaient trop occupés à construite d'autres bâtiments plus intéressants, cet endroit était donc une parfaite planque pour toi et tes horreurs. Quoi de mieux qu'un tas de sacs de bétons pour cacher un corps? C'était drôle, ça t'amusait vraiment. Pour toi il n'y avait bien que ça de drôle dans ce monde de merde de toute façon. Mais d'un autre côté c'était assez ennuyant aussi. Les gens te fuyaient. Quel dommage. Tes jouets disparaissaient, te laissant en plan toi et tes idées glauques et absolument pas catholiques. Cependant cette situation allait changer, et définitivement.

Tu n'avais toujours pas bougé depuis tout à l'heure. Tu étais appuyé contre un mur à moitié construit à observer un de tes couteaux couverts de sang sec. Le nettoyer? Hors de question. Ça t’hypnotisait presque de regarder du sang ainsi, mais tu étais rapidement sorti de cet état à cause de bruit de pas. Tu avais doucement relevé la tête, te retrouvant en face de quatre hommes vêtus de blanc. Des infirmiers d'après leurs tenues?

- L’hôpital c'est pas ici. Mais vous allez y finir si vous restez plantés là à me regarder pendant encore longtemps.

- Suivez nous monsieur Arlovsky.

- Dans tes rêves. Pourquoi je ferais ça?

- Vous ne nous laissez pas le choix...

- Pardon?

Trop tard. Tu avais été distrait par les dires d'un des hommes, et deux en avaient profité pour s'approcher de toi et te bloquer les bras. Quant au troisième? Il s'approchait de toi avec une seringue. Tu le fusillais du regard, jurant au passage pour que les deux autres te lâchent, mais plaqué ainsi contre le mur tu ne pouvais pas déployer ta force assez rapidement, et avant même que tu ne puisses rajouter un mot, l'aiguille avait été plantée dans ton cou, t'endormant moins d'une minute après...

...

Tu ne t'étais réveillé que plusieurs heures plus tard. Tu sentais que ta tête était lourde, mais après quelques minutes tu avais fini par relever la tête, ouvrant les yeux. Où est-ce que tu étais? Tu ne le savais pas. Comment tu étais arrivé ici? Tu le savais encore moins. Il fallait dire qu'ils n'y étaient pas allés de main morte avec la dose administrée pour t'endormir, même si ça tu ne le savais pas. Tu n'en avais nullement conscience mais pourtant ton voyage fut long et pénible. La route de Minks jusqu'aux Etats-Unis était longue, très longue. Entre ton transport en voiture jusqu'à un aéroport. Le voyage en avion et ses nombreuses escales. Le long voyage en train pour arriver dans ce coin paumé du Massachusetts. S'ils ne t'avaient pas endormi et administré une nouvelle dose pendant le voyage pour éviter que tu te réveilles, cela t'aurait très certainement agacé. Tel était le destin d'un homme comme toi, il fallait t'envoyer dans cet asile et pas un autre pour te gérer au moins un minimum.

Tu avais soupiré, observant autour de toi. Du blanc, trop de blanc. Et en face de toi un bureau, avec une femme assise devant. À en juger par sa tenue il s'agissait d'une nonne. Tu avais tiqué un peu, cela ne te plaisait pas. Tu avais baissé la tête et à ta plus grande surprise tu avais découvert que tu ne portais plus tes vêtements mais une tenue blanche ne ressemblant à rien, et en plus de ça tu étais menotté.

- C'est quoi ces conneries? Je suis où là?

- Vous vous appelez bien Nikolaï Arlovsky? Avait demandé la nonne, te fixant calmement.

- Où est-ce que je suis?

- Je vous ai posé une question jeune homme.

- Répond d'abord à la mienne. C'est quoi ce trou?

La nonne avait légèrement soupiré avant de répondre, essayant de garder un ton calme.

- Vous êtes à l'institut St. Dymphna. Vous êtes ici pour être soigné.

Tu avais haussé un sourcil à cette phrase. Te soigner? C'était possible ça? Non. Tu doutais fortement. Institut, asile plutôt connaissant parfaitement ton cas. Tu avais soupiré. Tu aurais bien voulu te barrer d'ici mais en te levant deux infirmiers avaient appuyé sur tes épaules pour te forcer à te rasseoir. Tu avais alors lâché un okey dans un soupir, laissant croire que tu allais attendre bien calmement qu'on t’emmène tu ne sais où. Dans tous les cas tu t'en foutais. Tu voulais juste sortir de cette foutue pièce et voulait savoir ce que cette nonne voulait de toi.

- Répondez simplement à mes questions si vous voulez que cela se déroule rapidement.

- Je crois que je vais pas avoir le choix. Avait tu balancé d'un ton froid et agacé en regardant la nonne.

- Votre nom est donc bien Nikolaï Arlovsky? Vous avez 24 ans et êtes né à Minks en Biélorussie?

- Ouais, ouais et encore ouais.

- Bien... Perversions.. Vous pouvez m'expliquer?

Tu avais commencé à sourire en coin, te penchant légèrement en avant sur ta chaise.

- Expliquer quoi? Je fais bien ce que je veux? Enfin... Je peux comprendre qu'avec ton statue cela te choque madame "je crois en Dieu". Je me comporte de la façon que je souhaite et fais ce que je veux avec mon corps.

Tu ne le cachais pas, bien au contraire. Tu l'aimais ton côté déviant allant à l'encontre des croyances morales. Non, tu ne draguais pas tout ce qui bougeait, mais les allusions tu en faisais en veux tu en voilà. Cela t'amusait de choquer. Ce n'était rien de plus qu'un divertissement pour toi. Finalement cet entretien allait peut-être s'avérer divertissant. D'ailleurs à tes mots la nonne avait rajouté quelque chose dans ses papiers.

- Masturbation excessive avec cela... Soupira la femme en tournant la page.

- J'ai bien le droit de me faire plaisir.

Oui. Tu t'amusais vraiment. Tu ne savais pas ce qui t'attendait derrière ses murs même si cela n'avait que peu d'importance pour toi. Tu avais bien compris que tu allais être enfermé, tu n'étais pas stupide, alors autant en profiter un peu ici.

- Et les agressions envers d’autres personnes et envers des êtres vivants, cela aussi était pour vous distraire?

Tu avais mis un certain temps avant de répondre. Tu n'avais pas spécialement envie de t’étaler sur ta vie. Après tout ils semblaient déjà bien renseignés.

- Y'a de ça. Et y'en a certains qui avaient bien cherché. Ils ont eu que ce qu'ils méritaient. Avait tu sorti sèchement.

Oui, il y avait une part de cela, mais ce n'était pas tout. Envers les animaux, oui, là c'était clairement pour t'amuser. Depuis ton plus jeune âge tu as toujours été violant, mais par manque de force tu torturais les animaux. Ses êtres faibles et sans utilité pour certains d'après toi. Et puis tu as toujours eu tendance à t'éloigner des autres. La compagnie humaine ne t’intéressait absolument pas, alors il fallait bien que tu t'occupes. Et envers d'autres personnes... Ça s'était une autre histoire. Tu as toujours eu tendance à démarrer à quart de tour et à être extrêmement violant. À la moindre contrariété les coups partaient et tu sortais aussi rapidement les armes. Tu étais comme ça. Et encore, il y avait encore d'autres choses à savoir sur toi.

- En ce qui concerne les meurtres? Qu'avez-vous à dire? Vous n'êtes pas sans savoir que c'est une faute impardonnable avec de lourdes conséquences. D'autant plus que vous avez fait votre première victime à l'âge de 15 ans.

- C'était l'occupation. Minks a été bombardé. Je n'étais qu'un simple résistant. Je voulais protéger mon pays.

Avais-tu dit en souriant à nouveau en coin. Tu mentais même si les faits étaient bien réels. On voulait t'emprisonner alors tu t'étais vengé. Tout ce qu'il y a de plus simple. Et l'autre raison de tes meurtres en dehors de cette période? Insulter ou simplement toucher un membre de ta famille. Une faute impardonnable qui ne pouvait se résulter que par la mort du dis agresseur. Cette personne dans ta famille était à toi, rien qu'à toi. Personne n'avait le droit de l'approcher à par toi.

La nonne te regardait toujours, affichant un regard plus dur mais qui te laissait de glace. Elle semblait agacée.

- Comportement incestueux en plus de tout cela.

- On est fait l'un pour l'autre.

Tu avais répondu du tac au tac sans aucune hésitation. Il n'y avait rien à ajouter. Et si cette femme avait quelque chose à dire tu n'allais pas te gêner pour montrer qui tu étais vraiment. C'était bien simple de noter des mots sur une feuille. Mais il était mieux de voir ça en vrai.

- Cela ne m'étonne pas de lire comportement asocial et psychopathique sur votre dossier après vous avoir entendu parlez. Vous pouvez l’emmener en salle commune.

-  M'emmener en salle commune? Faudrait peut-être me détacher avant ça.

Tu avais tendu les bras, montrant les menottes que tu portais toujours.

- Ils le feront avant de vous mettre en salle. A présent sortez le. Insista la nonne en refermant le dossier à ton nom.

Dommage tu avais eu une idée en tête mais visiblement tu n'allais pas pouvoir la mettre en œuvre. S'ils t'avaient détaché avant tu aurais pu aller étrangler la nonne, juste de façon à la faire tomber dans les pommes avant de partir vers la porte. Dommage. Ton plan était tombé à l'eau. Tu allais devoir t'énerver sur quelqu'un d'autre...


Le joueur

Nom/pseudo

Light'

Âge

19 ans

Comment avez-vous connu le forum ?

Partenariat

Un dernier mot ?

J'ai faim. Sérieux.
Et je ferai en sorte de terminé ma fiche rapidement. En fin de semaine très certainement.

© APH Asylum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Peut-être encore à la morgue.
Statut : Avant j'étais schizo, mais maintenant on va mieux.
Messages : 27
Date d'inscription : 08/04/2016
Membre
Mer 9 Nov - 8:00
OOOOH YES~

Bienvenue, bienvenue ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 93
Membre
Mer 9 Nov - 12:33
Bienvenue ♥

Je connais une lituanienne qui va être contente d'avoir son biélorusse adoré x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 16/10/2016
Membre
Mer 9 Nov - 13:15
Bienvenue!!!

Et oui mon chou tu a raison, je suis treeeees contente de voir ce belarus <3

Je sent que nous allons passer beaucoup de temps ensemble <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Probablement dans ses quartiers
Statut : Meubles en cuir humain à vendre, -70%, liquidation totale
Messages : 19
Date d'inscription : 19/02/2016
Membre
Mer 9 Nov - 14:26
Coucou, bienvenue sur Asylum :D Et bon courage pour ta fiche o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Entre tes jambes
Statut : "Axe gal", nymphomane
Messages : 22
Date d'inscription : 19/02/2016
Membre
Mer 9 Nov - 14:27
Bieeeenvenue, nous sommes envahis de gens incestueux lolol les liens du sang font des ravages dites-moi.
Bon courage pour la fiche, si tu as des questions n'hésite pas ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : piégé dans son esprit
Statut : ...Je suis pas schizophrène voyons ! j'arrête pas de vous le répéter !
Messages : 11
Date d'inscription : 07/10/2016
Membre
Mer 9 Nov - 16:35
*Mary est actuellement en train de mourir de Nosebleed d'excitation, trop d'incestueux qui débarque ! son pauvre esprit perverti en peux plus là !*

...*patpat Mary...la pauvre...*

Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 09/11/2016
Membre
Jeu 10 Nov - 1:37
Merci merci pour ce bel accueil tout le monde. Ça fait plaisir ♥
Je sens que je vais vraiment bien m'amuser ici ~

Et avec ce petit message, j'annonce que ma fiche est terminée. S'il y a des modifications à faire je vous écoute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Probablement dans ses quartiers
Statut : Meubles en cuir humain à vendre, -70%, liquidation totale
Messages : 19
Date d'inscription : 19/02/2016
Membre
Jeu 10 Nov - 17:08
Bonjour !

Alors ta fiche est bien, y a juste une chose qu'on aimerait voir dans l'histoire : un petit développement sur la raison pour laquelle il se retrouve depuis Minsk jusque dans un trou paumé du Massachusetts :D

Je n'ai rien contre le fait que tu fasses une ellipse, mais à mon avis, déjà, pour aller de Biélorussie jusqu'aux USA ça prend au moins 24h le temps de l'embarquer, de l'emmener, etc. donc l'idéal serait soit que tu donnes une raison (même rapide, histoire de) pour laquelle Nikolai se retrouve à St. Dymphna et pas un asile soviétique quelconque :D

Ensuite, quelques fautes de conjugaison é/ez/er, une relecture devrait arranger ça.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Derrière Þórri. Ou devant. Dépend de l'humeur.
Statut : Poupée de cire, poupée de son -
Messages : 22
Date d'inscription : 16/04/2016
Membre
Jeu 10 Nov - 22:53
Was incestuous before it was cool.

Bienvenue sinon, sache que j'adore Biélorussie, donc je t'aime.

<3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 09/11/2016
Membre
Jeu 10 Nov - 23:04
Merci ♥

...

Les modifications nécessaires ont été apportées!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 19/02/2016
Compte fonda
Voir le profil de l'utilisateur




Shachath
Compte fonda
Ven 11 Nov - 0:03
Eeet te voilà donc validé cher ami, tu peux dès à présent rejoindre l'armée d'incestueux que compte l'asile. :DD
On te retrouvera en CB pour l'introduction au RPCB et surtout bon jeu ♥
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le sage médite encore. Le fou a terminé l'affaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» C'est un père sage celui qui connaît son propre enfant [Terminé]
» Les Conseils d'un Sage
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Seul et sage pensée!
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Asylum :: Administration :: Dossiers des patients :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: