1952. L'asile de St. Dymphna accueille de nombreux patients, meurtriers, malades ou même sorcières de toutes origines. Et vous, pourquoi êtes-vous ici ?
 

 :: Administration :: Dossiers des patients :: Dossiers acceptés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je n'ai toujours pas compris qui est né en premier: la paix ou la guerre? - Im Hyung Soo [terminé]

avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 27/11/2016
Membre
Dim 27 Nov - 20:45



Im Hyung Soo

Hell is empty and all the devils are here.



Identité


Nom(s)

Im

Prénom(s)

Hyung Soo

Date/lieu de naissance

15/08/1933 à Kumchun (Corée du Nord)
Sexe

M

Ethnicité

Asiatique

Cheveux

Bruns, longs
Yeux

Marrons, légèrement en amande

Taille

1m75

Poids

59 Kg


Dossier médical

Diagnostic psychiatrique

Schizophrénie, Tentative de suicide et Meurtre

Autres pathologies

Plusieurs blessures sur le corps, dûs aux mauvais traitements.

Précautions de traitement

Ne doit jamais rester seul ou sans surveillance. Doit resté attaché la nuit.


Arrivée à St. Dymphna

Enfin ! Je vais pouvoir enfin lâcher prise. Comme c'est agréable, c'est calme ici, Kim avait raison. La mort est si douce, une véritable délivrance. Est-ce que j'ai peur ? Un peu oui. Qu'y a-t-il Kim ? Oh je vois, ce sera bientôt terminé. Très bien, fermons les yeux et attendons le baiser de la faucheuse qui viendra nous délivrer...
….Depuis combien de temps suis-je ici à attendre ? Une minute ? Une heure ? Une éternité ? Pourquoi est-ce si long ? J'ai froid, l'eau autour de moi me glace le sang. Kim ? Où vas-tu ? Pourquoi tu t'éloignes de moi ? Reviens ! Oh ? Quel est ce bruit, et cette...lumière...elle m'aveugle !

Bon retour parmi nous monsieur Im ! Vous êtes le deuxième que nous sauvons aujourd'hui. Vous devriez éviter les baignades au clair de lune, cela peut vous être fatal vous savez ?

Le jeune Coréen papillonna des yeux, aveuglé par la lumière de l'infirmier penché au dessus de lui. Il regarda autour de lui. Quelle est cette pièce sombre et humide ? Les murs sont sales, et couverts de fissures, les meubles sont couverts de poussière. Du matériel médical et des infirmiers? Il serait dans un ancien hôpital ? Non, il ne veut pas, ce n'est pas ce qu'il avait prévu. Il voulait rejoindre le monde de paix calme qu'avait décrit Kim, son seul ami. Qu'avait-il fait pour être ici ? Peut-être que la réponse venait de beaucoup plus loin que cette nuit où il avait sauté. Cela remonte assez loin dans son passé. Le Coréen ignore les dires des personnes autour de lui, ou plutôt il les ignore tout court. Il n'y a plus que lui et ses souvenirs, d'abord agréables, puis terrifiants.

Le jeune Coréen était assis dans le jardin avec son petit frère à lire un livre pour lui, sur la pelouse verdoyante et rempli de fleurs colorées. Il était appuyé contre son arbre favori qui abritait une grande cabane en bois où il aimait jouer avec son petit frère. Son père l'avait construite pour eux. Hyung aimait cette cabane, il aimait ce jardin où il passait ses journées, il aimait cette petite ville calme de Corée du Nord où il avait vu le jour, et vivait à présent. Alors pourquoi ? Pourquoi cela avait-il commencé ? Qu'est ce qui avait fait qu'il avait soudainement vu ses parents accourir vers eux leur ordonnant de fuir ? Ce fut un véritable Chaos qui s’abattit sur la petite bourgade, comme dans la plupart du pays en vérité. Des bruits assourdissant à rendre sourd n'importe qui. De la poussière, des explosions, des gens qui hurlent et courent dans l'espoir de trouver un échappatoire. Comment était-il possible de passer ainsi en une fraction de seconde du calme le plus total à l'enfer sur Terre ? C'était il y a deux ans, Hyung en avait 17, il était presque adulte, quelqu'un avec une mentalité et une volonté de fer qui souhaitait plus que tout s'engager dans la merveilleuse armée de Corée du Nord ! Mais pourtant, à ce moment-là, alors qu'il tenait fermement la main de son frère pour s'assurer qu'il reste près de lui, il avait peur. Son estomac se retournait alors qu'il distinguait les corps au sol, ils étaient ses amis, ses voisins, ses professeurs,....ses parents...non ce n'était pas possible, ils étaient seuls.
Cette apocalypse dura d’innombrables heures. Le Coréen suivait la foule qui fuyait vers la mer. Ils ne faisaient qu'écouter les militaires envoyés pour rassembler les survivants. Hyung ignorait leur destination, il s'en fichait un peu à ce moment-là. Il était sale, blessé,...brisé. Il ignorait encore la raison de tout cela. Non il ne devait pas faiblir, il devait protéger son frère ! Il le chercha du regard, il n'était nul part..non il ne devait pas penser au pire, son frère avait survécu ! Il était avec lui il n'y a pas si longtemps. Il se reprit et chercha parmi la foule, mais elle était trop dense. Il cria le nom de son frère...aucune réponse. Là ! Il le vit, plus loin, il marcha, il n'était plus qu'à quelque mètre, encore un peu et il serait réuni avec la seule personne qui lui restait au monde. Il s'apprêtait à atteindre enfin son frère quand les militaires ordonnèrent à la foule de monter sur le bateau qui leur était réservé. Il fut emporté par la foule, loin...Yong...Yong...
- YONG !!
Le dernier souvenir qu'il eut de son frère fut son visage qui avait perdu toute expression, lui qui était si souriant d'habitude,  son regard vide croisant le sien rempli de désespoir. Ce fut terminé, on venait de l'arracher à sa famille, sa maison, son pays, tout ce en quoi il croyait. Ce fut ainsi qu'on le contraint à fuir la guerre de Corée.

Le voyage fut long et éprouvant pour le jeune Coréen. Il était entouré de personnes inconnues, nourri au strict minimum sur ce bateau dans un état tel qu'il se demanda comment il réussit à faire tout le voyage.
Les Etats-Unis d'Amérique, c'est sa destination. Cet endroit où on le lâcha, sans travail, sans nourriture, sans logement, sans famille, sans défense, dans cette ville prête à le dévorer, lui le petit Coréen du Nord qui n'avait connu que l'air frais et calme de la campagne.

Il débarqua dans la ville de New-York, fatigué de son voyage et affamé. On lui confia une petite somme, mais il était très clair que cela ne lui suffirait pas à vivre. A peine de quoi se nourrir le temps de deux repas, réduit au strict minimum. Les deux premières semaines furent les plus dures, il dormait dans la rue, lançant de sombres regards aux passants qui le jugeaient plus qu'il ne l'aidaient. Même s'il ne mangeait pas à sa faim et que ses forces ne cessaient de diminuer, le coréen continuait de s'entraîner comme il le faisait lorsqu'il souhaitait rentrer dans l'armée. Un jour, tandis que certains continuaient de le regarder comme s'il n'était qu'une simple attraction, un animal exotique exposé à leur vue de fier Américain, un homme osa s'approcher de lui, défiant son regard de glace avec le sien rempli de compassion. Cet homme lui offrit la plus grande opportunité que l'on pouvait lui offrir à ce moment-là. Ancien général, aujourd'hui mis à l'arrêt suite à de graves blessures de guerre, il le fit entrer dans l'armée américaine. Cela déplaisait fortement au Nord Coréen, jamais il n'aurait imaginé intégrer le camp de ceux qui il y a quelques jours encore, lui avait tout pris. Mais il n'avait pas le choix, s'il souhaitait survivre, et peut-être un jour, avoir l'espoir de retrouver sa moitié perdue. Cela, l'homme le lui fit bien comprendre. Il se présenta comme son ami. Lui aussi la guerre lui avait fait tout perdre, mais il fallait un jour tourner la page si on souhaitait s'en sortir. Il avait foi en ce jeune Coréen, plein de rage de vivre et de se battre pour ceux qu'il aime et voulait lui donner une chance.
Mais la plupart n'était pas de cet avis. Les mois qu'il passa au camp d'entraînement furent les pires qu'il connut. Que ce soit ses commandants ou les autres recrues, tous le regardaient comme un intrus, un parasite. L'Amérique ne peut être défendue que par des Américains, pas des jaunes dans son genre qui feraient mieux de retourner dans leur pays travailler aux champs. Il fut bizuté en affirmant que ce n'était que pour s'amuser, humilié puis isolé par ceux censés se battre à ses côtés. Ses commandants le faisaient travailler dix fois plus que les autres et lorsque quelque chose allait de travers, c'est sur lui que l'on rejetait la faute. Pourquoi ? Il n'avait jamais demandé à être là lui !
Ce fut à ce moment-là qu'il apparut. Son seul ami, la seule personne apte à le comprendre. Kim. Il était apparu d'un coup, sans qu'il ne comprenne vraiment pourquoi. Une personne d'apparence Coréenne, une personne comme lui. Hyung lui parlait tout les soirs, lorsqu'il était seul, de toute façon personne d'autre ne semblait le voir. Kim ne parlait jamais de lui. Hyung était vraiment le seul à raconter sa vie passée, ses souvenirs heureux, qui lui faisait encore garder un minimum espoir, même si son esprit devenait de plus en plus noir et sombre en raison des mauvais traitements. Kim ne faisait qu’acquiescer, lui donner des conseil dont il avait déjà un peu lui-même la réponse.

Tout cela continuait encore jour après jour, mais une nuit, ce fut la fois de trop. Sous les conseils de Kim, le corps blessé par l'entraînement et les coups reçus de ses « camarades », il entra dans leurs dortoirs armé d'un couteau et les tua, ne laissant aucun survivant. Si on lui demandait pourquoi, il ne se contentait d'adresser à sa victime qu'un sourire en le regardant avec les yeux d'une personne à l'esprit brisé, fou.
C'est à moi de m'amuser maintenant !
Lorsqu'il retrouva la raison, après le départ de Kim qui le félicitait, il était tombé à genoux, couvert de sang...Qu'avait-il fait ? Il était devenu un monstre...non, c'était eux les monstres, il avait vengé sa famille, vengé son pays, s'était vengé pour tout ce qu'ils lui avaient fait subir ! Son corps était secoué par des rires nerveux. Entendant des voix se rapprocher, il s'était enfui, le plus loin possible. Il était retourné en ville, courant au milieu des rues sans se stopper sous le regard plein de jugement de la population. Il avait couru jusqu'au canal, qui traverse la rue. Depuis le pont, il regardait le cours d'eau, si pur qui s'écoulait en dessous. Les gens, en voyant ses vêtements teintés par le sang, avaient prévenu la police, qui arrivait vers lui. Kim était revenu à ses côtés, le visage souriant. Tu peux le faire, disait-il, le monde là-bas est beaucoup plus beau, tout le monde respecte tout le monde, ce sera calme, sans douleur, laisse-toi aller, ton frère est peut-être là-bas aussi ? Tu as juste à te laisser tomber. » N'écoutant plus que la voix de cet homme, alors que les policiers arrivaient vers lui, sans voir ce Kim, il sauta, laissant la mort l'emporter dans ces eaux comme pour laver ses blessures et ce qu'il avait fait. Enfin, c'était ce qui aurait dû se passer.

Hyung releva la tête, l'infirmier le regardait en souriant alors qu'il sortait de ses souvenirs. On le força à se lever et deux hommes arrivèrent derrière lui. On lui lia les mains dans le dos et on le traîna dans un couloir tout aussi sale, humide et puant que la pièce qu'il venait de quitter. On l'emmenait ainsi, à la manière d'un vulgaire prisonnier...Était-ce un crime que de vouloir se donner la mort soi-même ? Non c'est vrai, il y avait eu aussi toutes ces personnes...mortes. Il marchait d'un pas lent et lourd, tel un criminel se rendant à la potence. Il entra dans une autre pièce où l'attendait de pied ferme une nonne à l'aspect nonchalant. Elle est assise derrière un bureau en bois clair. On le fit asseoir en face, alors qu'il grondait, c'était qui cette femme, il avait pas besoin de se repentir.

- Mon enfant, bienvenue à St. Dymphna, vous êtes ici pour vous laver de tout vos péchés. Ayez une conduite digne et Dieu vous écoutera peut-être !

Tout son petit discours le fit rire, elle est vraiment sérieuse elle ? Dieu....cela fait bien longtemps qu'il n'y croit plus.

- Comment croire encore en Dieu lorsqu'on a vu l'enfer sur terre, je vous le demande hein ?

La femme ne lui prête pas plus d'attention, ce n'était qu'une formule de politesse pour ces pauvres âmes égarées.

- Votre nom et prénom ?
- Im Hyung Soo.
- Âge ?
- 19 ans.
- Nationalité ?
- Nord Coréen...

Elle parlait avec une voix presque robotique et lui, lui répondait machinalement, de toute façon, cela n'avait plus aucune importance pour lui, il n'était plus rien et cette femme ne s'en souviendrait même pas. Au bout de plusieurs minutes de questions-réponses, on le fit se lever, et on le traîna à nouveau dans le couloir pour l'emmener vers le lieu où il passerait probablement le restant de ses jours. Mais bon, si Kim est à ses côté tout ira bien. C'est alors qu'il le vit. Sa moitié, son double, son reflet, son jumeau. Ce frère qu'il avait perdu et si longtemps cherché...

- Yong.


Le joueur

Nom/pseudo

Waterfox

Âge

23 ans

Comment avez-vous connu le forum ?

Par partenariat avec un autre forum

Un dernier mot ?

D - la réponse D, c'est mon ultime bafouille.

© APH Asylum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 10/11/2016
Membre
Lun 5 Déc - 22:01
Superbe histoire, franchement bravo
Pour ca tu gagnes 1 million de dollars, de quoi quitter ta femme et te payer une pute de luxe XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 27/11/2016
Membre
Mar 6 Déc - 0:09
Merci Kiku, c'est gentil ! Je viens d'ailleurs d'en poster la fin. Ma fiche est maintenant terminée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Peut-être encore à la morgue.
Statut : Avant j'étais schizo, mais maintenant on va mieux.
Messages : 27
Date d'inscription : 08/04/2016
Membre
Mar 6 Déc - 6:59
Bienvenue, pauvre fou ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Ah ? ben il doit être. à ..la...morgue...?.
Statut : ...Tino, repose ce crâne tout doucement...on sait que tu l'aimes mais quand même !
Messages : 11
Date d'inscription : 04/09/2016
Membre
Mar 6 Déc - 18:37
Tervetuloa, Im Hyung Soo ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Dans son bureau
Statut : Mère supérieure
Messages : 13
Date d'inscription : 19/02/2016
Co-fonda
Mar 6 Déc - 22:09
Jolie fiche ! Félicitations, je te valide :D

_________________


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai toujours pas compris qui est né en premier: la paix ou la guerre? - Im Hyung Soo [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» (Terminée) Emily Price → "Les Irlandais ont donné une cornemuse aux Ecossais pour leur faire une blague mais les Ecossais n’ont toujours pas compris que c’était une blague."
» Louise J. Everdeen - "Tu es de ma famille, de mon ordre et de mon rang…". Je n'ai plus de famille, t'as toujours pas compris?!?
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Asylum :: Administration :: Dossiers des patients :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: